em benin
Le Gouvernement vénézuélien regrette le meurtre de la conseillère du PSOL, Marielle Franco PDF Imprimer Envoyer

Comunicado

Le Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela exprime publiquement, en ce moment de tristesse, son plus profond sentiment de solidarité avec le Peuple du Brésil pour le meurtre répréhensible de la conseillère du Parti Socialisme et Liberté (PSOL) du Conseil Municipal de Rio de Janeiro, Marielle Franco.

Femme combattante des droits de l'homme, de l'égalité sociale, de la visibilité des femmes afro-descendantes, des communautés pauvres et périphériques, dont la dernière action héroïque était de dénoncer les risques de militarisation des communautés populaires de Rio, Marielle est et continuera d'être, une voix militante pour les droits des exclus et contre la répression et la violence dont le Peuple brésilien est victime.

Le Venezuela présente ses plus sincères condoléances aux Camarades du parti Socialisme et Liberté (PSOL) aux familles de la victime, au Peuple brésilien; et exprime sa répudiation absolue de toute forme de violence politique contre la l'Etat de Droit.
Dans les mots de notre chanteur Ali Primera, nous disons: Ceux qui meurent pour la vie ne peuvent pas être appelés des morts "Marielle Franco, présente!

Caracas, le 15 mars 2018

Source: http://mppre.gob.ve/?p=22940