em benin
Le Venezuela ne reconnaît pas les rapports arbitraires sur le terrorisme émis par les États-Unis PDF Imprimer Envoyer

Comunicado

Le Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela rejette les références offensantes sur le Venezuela contenues dans le Rapport sur le terrorisme de l'année 2017 publié par le Département d'État des États-Unis d'Amérique.

Le Venezuela ne reconnaît pas une telle pratique unilatérale et arbitraire qui simule l'évaluation et la qualification d'autres pays, d'autant plus que l'évaluateur présumé n'est, rien de plus et rien de moins que le principal protagoniste du terrorisme d'État dans le monde, par la fabrication de guerres des fratricides injustifiables, pour maintenir des centres de détention et de torture illégaux et des financements ouverts aux groupes terroristes pour défendre leurs intérêts économiques et géopolitiques, sans jamais réparer la douleur, la mort et la destruction que ces actes entraînent dans leur sillage.

De même, la menace du recours à la force militaire contre le Venezuela ou contre tout autre pays, ainsi que l'imposition de mesures coercitives unilatérales et le blocus économique illégal, constituent des modalités indéniables de terreur et de souffrance dans les sociétés pacifiques.
Récemment, le Président Nicolás Maduro et les plus hautes autorités de l'État vénézuélien ont fait l'objet d'une attaque terroriste planifiée et financée précisément aux États-Unis d'Amérique, qui, heureusement, n'a pas atteint ses objectifs pervers.

La République Bolivarienne du Venezuela continuera à lutter sans relâche contre le terrorisme international en coopérant avec les pays civilisés qui cherchent à maintenir la paix et la sécurité mondiales. Aujourd'hui, avec plus de fermeté et de conviction, le Venezuela ratifie qu'il continuera à lutter contre ce fléau jusqu'à son éradication totale.

Caracas, le 20 septembre 2018

Source : http://mppre.gob.ve/comunicado/venezuela-no-reconoce-informe-terrorismo-estados-unidos/