em benin
NAM Réaffirme son engagement à lutter contre le terrorisme PDF Imprimer Envoyer

Lors de la Session Plénière de l'Assemblée Générale consacrée à l'examen du point 118 de l'ordre du jour, intitulé « La Stratégie Mondiale des Nations Unies contre le Terrorisme », qui a eu lieu mardi au siège des Nations Unies (ONU) , le Mouvement des Pays Non Alignés a rejeté les actes de violence et de terrorisme qui menacent la paix et la sécurité mondiales.

L'Ambassadeur Samuel Moncadaau nom du MNA a souligné l'importance de conjuguer les efforts entre les États parties à « faire respecter et mettre en œuvre les dispositions de toutes les Conventions Internationales, ainsi que les instruments régionaux et bilatéraux relatifs au terrorisme ».

À cet égard, les États membres du Mouvement ont instamment prié tous les États de observer et respecter les règles et règlements du cadre du droit international et conformément à la Charte des Nations Unies.
« La Communauté Internationale doit envisager de développer des moyens plus efficaces pour lutter contre des mesures de propagande terroriste, d'incitation et de recrutement, y compris par l'Internet en vertu du Droit International applicable, le Droit International des Droits de l'Homme, le Droit International des réfugiés et le Droit Humanitaire International », a-t-il déclaré.

De même, les 120 Etats membres qui composent le Mouvement des Pays Non-Alignés (MNA) ont exprimé leur pleine solidarité avec les pays qui ont récemment connu des actes terroristes, et ont réitéré l'importance de la conclusion de la Convention Générale sur la Lutte contre le Terrorisme International ; qui compléterait les instruments juridiques existants en la matière.

Toujours dans l'après-midi la réunion mensuelle du Bureau de Coordination du MNA dans lequel des questions importantes à l'ordre du jour ont été élaborées :les rapports des Coordonnateurs des Groupes de Travail et du Mouvement Caucuse des Pays Non-alignés (NAM ), la Présentation de la Délégation de la Palestine sur les derniers développements sur les Territoires Palestiniens Occupés, y compris Jérusalem-Est et la présentation du Front Socialiste de Libération National kanak , sur le Référendum qui aura lieu le 4 Novembre prochain à la Nouvelle-Calédonie.

Caracas, le 27 juin 2018

 

Otras Noticias

botomtramites
 bt