em benin
Le Venezuela rejette l'agression continue de l'Union Européenne PDF Imprimer Envoyer

Comunicado

La République Bolivarienne du Venezuela rejette catégoriquement l'agression continue et interventionniste de l'Union Européenne, qui est une ingérence franche dans les affaires souveraines de notre pays d'adopter des mesures anti-restrictives présumées au droit international contre onze hauts fonctionnaires de l'État vénézuélien, approuvé aujourd'hui par le Conseil des Affaires Etrangères.

L'UE menace la paix politique au Venezuela en se mêlant dans ses affaires intérieures et s'engageant à mettre en application des mesures coercitives qui menacent la paix et le dialogue entre les Vénézuéliens.

C'est étonnant la flagrante subordination de l'Union Européenne à l'Administration Trump, émulant ses actions d'agression contre le Venezuela, conçues par les secteurs les plus extrémistes et bellicistes de ce gouvernement. Le monde multipolaire s'attend à l'indépendance dans la conduite de l'Union Européenne, face aux preuves et au danger de la résurgence de l'unilatéralisme.

Le Gouvernement Bolivarien réitère à l'Union Européenne que le Venezuela n'acceptera aucune menace de la part d'aucune puissance ou groupe de pays coalisés avec des réminiscences impériales.

Le Venezuela saisit l'occasion pour rappeler que le Peuple vénézuélien est souverain et indépendant, que ses institutions démocratiques émergent du suffrage universel.Et Il répondra à toutes les agressions avec la proportionnalité requise, faisant respecterl'application du principe de non-ingérence, le respect de la souveraineté nationale et l'autodétermination

Caracas, le 25 juin 2018

 

Otras Noticias

botomtramites
 bt