em benin
Le Venezuela rejette l'entrée de la Colombie à l'OTAN dans la catégorie des partenaires mondiaux PDF Imprimer Envoyer

Comunicado

Le Président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolas Maduro Moros, au nom du Peuple et du Gouvernement vénézuélien rejette l'annonce inhabituelle par le Président de la République de Colombie, Juan Manuel Santos, le vendredi 25 Mai 2018, sur la l'entrée de su pays dans l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) dans la catégorie des partenaires mondiaux.

Le Venezuela dénonce une nouvelle fois à la Communauté Internationale l'intention des autorités colombiennes à se prêter pour introduire en Amérique Latine et dans les Caraïbes, une alliance militaire extérieure avec une capacité nucléaire, ce qui constitue clairement une menace sérieuse pour la paix et la stabilité régionale, de la défense des intérêts inconcevables sans rapport avec le bien-être de nos Peuples souverains.

Le monde est témoin de la position historique de l'Amérique Latine et des Caraïbes à prendre de la distance appropriée des politiques et des actions bellicistes de l'OTAN et tout autre force militaire ou organisme militaire souhaitant faire appel à l'utilisation de la force et à la souffrance des Peuples, pour imposer et garantir l'hégémonie d'un modèle politique et économique en particulier.

Nous demandons instamment au Gouvernement de la République de Colombie, d'observer et de se conformer aux obligations internationales auxquelles elle s'est engagée en tant que membre d'organisations régionales visant à assurer la paix et le règlement pacifique des différends. Ceux-ci comprennent les dispositions du Traité de Tlatelolco pour l'interdiction des Armes Nucléaires en Amérique Latine et dans les Caraïbes; la Déclaration de la CELAC à La Havane proclamant l'Amérique Latine et les Caraïbes comme Zone de Paix; la Déclaration d'Amérique du Sud comme une Zone de Paix et le Renforcement des Mesures de Confiance et de Sécurité et ses Procédures approuvées par le Conseil de Défense Sud-américain de UNASUR.

La République Bolivarienne du Venezuela réitère une nouvelle fois son rejet de toutes les formes de menaces extrarégionales qui cherchent à intimider les Peuples d'Amérique Latine et des Caraïbes, déterminés à être libres et Indépendants, par l'esprit de coopération, le respect du Droit International Public, le droit au développement, droit à la vie et, par conséquent, le droit de vivre en paix.

Caracas, 26 mai 2018

Source: http://mppre.gob.ve/comunicado/venezuela-rechaza-ingreso-de-colombia-a-la-otan-en-la-categoria-de-socio-global/