em benin
Condamnation du Communique Erratique du Governement des Etats Unis contre la Patrie de Bolivar PDF Imprimer Envoyer

Comunicado

REPUBLIQUE BOLIVARIENNE DU VENEZUELA
MINISTERE DU POUVOIR POPULAIRE POUR LES RELATIONS EXTERIEURES

COMMUNIQUE

CONDAMNATION DU COMMUNIQUE ERRATIQUE
DU GOUVERNEMENT DES ETATS UNIS
CONTRE LA PATRIE DE BOLIVAR

La République bolivarienne du Venezuela rejette l'insolite communiqué publié par la Maison Blanche, hier, le 17 juillet 2017.

Il s'agit d'un document jamais vu, qui par la bassesse de son niveau et sa très mauvaise qualité, rend difficile la compréhension intellectuelle des intentions du pays agresseur. Evidemment, les Etats Unis ont l'habitude d'humilier les autres nations dans leurs relations internationales, croyant avoir pour réponse la subordination à laquelle ils sont habitués. La fosse que le gouvernement des Etats Unis est en train de creuser dans ses relations avec le Venezuela rend difficile pour l'ensemble de la communauté internationale de prédire ses actions.

Le gouvernement des Etats Unis montre, sans aucune pudeur, son parti pris absolu en faveur des secteurs politiques vénézuéliens les plus violents et extrémistes, partisans de l'utilisation du terrorisme pour renverser un gouvernement populaire et démocratique.
La ruine morale de l'opposition vénézuélienne a entraîné le Président Trump à commettre une agression ouverte contre un pays latino-américain. Nous ne savons pas qui a pu rédiger, et encore moins autoriser, un communiqué d'une telle pauvreté conceptuelle et morale.

Le mince voile démocratique de l'opposition vénézuélienne est tombé révélant la force brutale et interventionniste du gouvernement des Etats Unis, qui se tient derrière la violence subie par le peuple vénézuélien pendant les quatre derniers mois.

Ce n'est pas la première fois que nous dénonçons et que nous affrontons des menaces aussi absurdes que celles contenues dans cet insolite document.
Nous faisons un appel aux peuples de l'Amérique Latine et des Caraïbes, et aux peuples libres du monde, à comprendre la dimension de la brutale menace contenue dans ce communiqué impérial et à défendre la souveraineté, l'auto-détermination et l'indépendance, principes fondamentaux du droit international.
Le pouvoir constituant originel fait partie de notre Constitution et il n'appartient qu'au peuple vénézuélien. L'Assemblée nationale constituante sera élue par le vote direct, universel et secret des toutes les vénézuéliennes et de tous les vénézuéliens, sous l'autorité du Conseil National Electoral, conformément à notre ordre juridique. C'est un acte de souveraineté politique de la République que rien ni personne ne saura arrêter. La Constituante va !
Aujourd'hui le peuple vénézuélien est libre et il répondra uni devant l'insolente menace proférée par un empire xénophobe et raciste
La pensée anti-impérialiste du Libertador est aujourd'hui plus vivante que jamais :

« Les Etats Unis semblent destinés par la providence à couvrir l'Amérique de misère au nom de la liberté »

Simón Bolívar

Caracas, le 18 juillet 2017

 

 

Otras Noticias

Videos Portada

botomtramites
 bt
 bot faceb